Energies Renouvelables


energies-renouvelables  Les énergies renouvelables (EnR en abrégé) sont des sources d’énergies dont le renouvellement naturel est assez rapide pour qu’elles puissent être considérées comme inépuisables à l’échelle de temps humaine.

Les différents types d’énergies renouvelables

Énergie solaire

The_sun1Le soleil émet un rayonnement électromagnétique dans lequel se trouvent notamment les rayons cosmiques, gamma, X, la lumière visible, l’infrarouge, les micro-ondes et les ondes radios en fonction de la fréquence d’émission. Tous ces types de rayonnement électromagnétique véhiculent de l’énergie. Le niveau d’irradiance (le flux énergétique) mesuré à la surface de la Terre dépend de la longueur d’onde du rayonnement solaire.

Deux grandes familles d’utilisation de l’énergie solaire à cycle court se distinguent :

  • l’énergie solaire thermique, utilisation de la chaleur transmise par rayonnement,
  • l’énergie photovoltaïque, utilisation du rayonnement lui-même pour produire de l’électricité.

 

Énergie éolienne

Campo_de_Criptana_Molinos_de_Viento_1L’activité solaire est la principale cause des phénomènes météorologiques. Ces derniers sont notamment caractérisés par des déplacements de masses d’air à l’intérieur de l’atmosphère. C’est l’énergie mécanique de ces déplacements de masses d’air qui est à la base de l’énergie éolienne. L’énergie éolienne consiste ainsi à utiliser cette énergie mécanique.

 Aujourd’hui, ce sont les éoliennes qui prennent la place des moulins à vent. Les éoliennes transforment l’énergie mécanique en énergie électrique, soit pour l’injecter dans un réseau de distribution soit pour être utilisée sur place (site isolé de réseau de distribution). Pour résoudre le problème d’espace, elles sont de plus en plus souvent placées en mer : voir éolienne offshore.

L’éolien se développe également à l’échelle individuelle. Le petit éolien est généralement utilisé pour produire de l’électricité qui sera consommée directement sur place.

Énergie hydraulique

À l’instar de l’énergie éolienne, les énergies hydrauliques (à l’exception de l’énergie marémotrice) ont leur origine principale dans les phénomènes météorologiques et donc l’énergie solaire. Le soleil provoque l’évaporation de l’eau, principalement dans les océans et en libère une partie sur les continents à des altitudes variables. On parle du cycle de l’eau pour décrire ces mouvements. L’eau (en fait, la vapeur d’eau) possède, en altitude, une énergie potentielle de pesanteur ; cette énergie peut être captée et transformée dans des barrages hydroélectriques, lors du retour de l’eau vers les océans. Avant l’avènement de l’électricité, les moulins à eau permettaient de capter cette énergie mécanique pour entrainer des machines ou des outils (machines à tisser, moulins à moudre le blé…).

Biomasse

Biomasse

Indirectement,il s’agit d’énergie solaire stockée sous forme organique grâce à la photosynthèse. Elle est exploitée par combustion ou métabolisation. Cette énergie est renouvelable à condition que les quantités brûlées n’excèdent pas les quantités produites ; cette condition n’est pas toujours remplie. On peut citer notamment le bois et les biocarburants.

Des granulés de bois.

Énergie géothermique

1280px-NesjavellirPowerPlant_edit2Le principe consiste à extraire l’énergie géothermique contenue dans le sol pour l’utiliser sous forme de chauffage ou pour la transformer en électricité. Dans les couches profondes, la chaleur de la Terre est produite par la radioactivité naturelle des roches du noyau et de la croûte terrestre : c’est l’énergie nucléaire produite par la désintégration de l’uranium, du thorium et du potassium.

La géothermie très basse énergie exploite la chaleur de la couche superficiel du sol, qui provient non pas des profondeurs de la croûte terrestre, mais du soleil et du ruissellement de l’eau de pluie ; elle est utilisée pour :

  • la climatisation passive avec par exemple le système du puits provençal, le puits canadien, etc ;
  • le chauffage et la climatisation avec la pompe à chaleur géothermique, ces pompes à chaleur sont considérées comme exploitant une énergie partiellement renouvelable car une grande partie de l’énergie qu’elles fournissent provient de l’énergie solaire emmagasinée chaque été dans la terre par le soleil, et comme des systèmes efficaces de production de chaleur car elles assurent une production d’énergie thermique très supérieure à l’énergie électrique consommée.

Nous contacter