La Ventilation


climatisation  Apportez un air neuf avec SOLACIUM …

La ventilation est l’action qui consiste à créer un renouvellement de l’air, par déplacement dans un lieu clos. Elle est mise en œuvre dans les lieux où l’oxygène risque de manquer, ou bien où des polluants et autres substances indésirables (humidité, par exemple) risqueraient de s’accumuler en son absence : logements, bureaux, magasins, salles de spectacles, d’enseignement, ouvrages souterrains, tunnel routier, atelier industriel, mine…

La ventilation d’un lieu a de manière générale plusieurs justifications :Ventiler

  • Renouveler l’air ambiant, l’assainir, le dépoussiérer.
  • Assurer la climatisation (chauffage ou refroidissement) du local.
  • Réguler le taux d’hygrométrie (humidité).
  • Gérer la pression atmosphérique d’un lieu clos (en surpression ou en dépression).
  • Contrôle de la concentration du CO2 et des divers polluants intérieurs.

Suivant le lieu où elle est mise en œuvre, l’une de ces justifications est plus spécifiquement poursuivie.

Pour assurer le déplacement de l’air on peut avoir recours à plusieurs systèmes :

  • La convection naturelle, qui consiste à utiliser uniquement les transferts de chaleur et les courants d’air naturel (vents), pour déclencher le déplacement de l’air.
  • La ventilation mécanique est la plus courante, elle est généralement imposée par des normes simples et simplistes, elle reste complexe à maîtriser puisqu’elle se combine nécessairement aux phénomènes convectifs naturels qui varient selon chaque contexte : on utilise un ventilateur, (hélice ou turbine) entraînée par un moteur électrique pour souffler et/ou aspirer l’air.

Dans les bâtiments habités, 5 grands types de ventilations existent :

  1. Ventilation naturelle, qui se fait par ouvrants extérieurs ou via des conduits à tirage naturel. On la trouve dans la plupart des constructions traditionnelles et immeubles d’habitation ;
  2. Ventilation hybride, combine les avantages de la ventilation naturelle et de la ventilation mécanique. Le système est piloté suivant les conditions climatiques et bascule automatiquement entre le mode naturel et le mode assistance mécanique. Ceci permet de profiter au maximum des forces motrices naturelles réduisant ainsi au minimum la consommation électrique des auxiliaires.
  3. Ventilation mécanique contrôlée simple flux, plutôt présente dans les habitats individuels et collectifs récents et dans les bâtiments du secteur tertiaire ;
  4. ventilation électrique contrôlée double flux, surtout présente dans les bâtiments tertiaires ;
  5. Ventilation centralisée, contrôlée par une ou plusieurs centrale de traitement d’air, avec ou sans recyclage d’air. On la trouve surtout dans les bâtiments tertiaires (hypermarchés, centres commerciaux et immeubles de bureaux, Laboratoires).

Nous contacter